Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2016

Colombe SCHNECK : Mai 67

Colombe SCHNECK : "Mai 67"

Présentation éditeur :
"Le 29 mai 67, tu as noué dans tes cheveux un foulard à motif jaune et bleu et une mèche de tes cheveux s'est échappée de ce chignon retenu par un foulard. 
Le sais-tu, toi, que ce jour-là une mèche blonde a glissé de ce tissu serré jaune et bleu ? Je découvre et j'admire tout, ce foulard jaune et bleu, un grain de beauté plat et clair sur ta joue gauche, cette manière que tu as de te tenir debout dans un léger déhanchement, l'odeur mentholée de la lotion que tu appliques sur tes jambes après les avoir exposées au soleil.
Ces mots "dégoûtant', "rigolo" qui étaient si nouveaux et qui ne le sont plus...
La première télévision couleur, les premiers cinémas d'art et d'essai, les premières pilules contraceptives, tes jupes beaucoup trop courtes, la chanson "Summer of Love" que l'on écoutait à la radio, tout cela est toujours présent. 
Tu me conduis, ce printemps-là, vers la modernité."

Comment peut-on aimer quand le monde entier vous désire ?
De Paris à Rome à la fin des années 60, une histoire aussi brève que solaire entre "Bri", la plus belle fille du monde, l'une des plus célèbres aussi, et un jeune homme dont elle aura été le professeur d'amour.

Le Grand Livre du mois – 2014.
258 pages - 14 x 22 cms - 360 grammes.
Etat = Excellent de chez excellent ! Quasiment comme neuf !
Ce livre, coûte 18,50 € en librairie ou directement chez l’éditeur…
Nous vous le proposons ici (comme neuf) au prix de : …

>>> 5 €uros. / disponible. 

Ann.0117_Colombe-Schneck_Mai-67_01.jpg

En mai 67, Brigitte Bardot a 33 ans et c’est la plus belle femme du monde.
Délaissée par son richissime mari, Gunter Sachs, elle tourne un film à Rome avec Alain Delon. Dans le roman de Colombe Schneck, "Mai 67", elle devient "Bri" et s’éprend de F., le costumier du film.
Cette histoire, Colombe Schneck l’a inventée.
Porté par une écriture pétillante et sensuelle, Mai 67 raconte la légèreté d’une époque, le non-conformisme et la bonté d’une héroïne tragique à la beauté tuante, un conte de fées où Cendrillon est un homme. (vanityfair.fr)

Ann.0117_Colombe-Schneck_Mai-67_03.jpg

Ann.0117_Colombe-Schneck_Mai-67_02.jpg

Écrire un commentaire