Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2016

Michael MOORCOCK : « Voici l’homme »

 

Michael MOORCOCK : « Voici l’homme »

 

Il s'appelait Glogauer. Il avait remonté le temps, du milieu du XXe siècle jusqu'en l'an 28, pour chercher le Christ et assister à sa crucifixion.

Et maintenant qu'il se trouvait sur la Terre Promise, il venait de rencontrer Jean Baptiste, le prophète, et déjà il lui parlait de Celui qu'il désirait voir et dont l'image l'avait toujours hanté, bien qu'il fût incroyant. Mais Jean Baptiste le regardait, un rien stupéfait. Comme si le nom de Jésus-Christ avait été prononcé devant lui pour la toute première fois.

 

Collection « Les Chefs-d’œuvres de la Science Fiction », Edito-Service Genêve, 1974.

Traduction de Martine Renaud et Pierre Versins.

Préface de Pierre Versins, illustrations de Gil.

Belle reliure éditeur façon cuir (noir) et dorure, avec un premier plat richement orné.

207 pages – 12,5 x 20,5 cms – 285 grammes.

 

Etat = Excellent ! Quasiment comme neuf !

 

>>> 6 €uros. / disponible. 

 

Moorcock-Voici-l'homme_Relié-01.jpg

 

Ailleurs (et pour cette édition) = …

De 5,02 ou 5,12  (tranche insolée) à 10 €uros sur Priceminister.

De 9,50 à 12 €uros sur Amazon.fr / un ex. à 13 €uros sur leboncoin.fr.

Un exemplaire à 7 €uros (ach. immédiat) sur ebay.

 

Moorcock-Voici-l'homme_Relié-02.jpg

 

---------------------------------

 

Glogauer est un raté chronique : toutes les belles occasions que la vie lui a offertes, il s’est employé à les gâcher avec un acharnement masochiste d’une redoutable efficacité. Pleurnichard, incapable de la moindre action positive, sans cesse occupé à s’auto-analyser et à tenter maladroitement d’attirer l’attention sur lui, il ne suscite aucune sympathie et s’enfonce dans l’échec. Ses seules excuses : il n’a pas eu de père et n’a jamais réussi à capter l’affection de sa mère. Pour lui, ce terrible déficit affectif est lié, sans nul doute, à quelque Faute originelle qu’il a commise, et dont il se châtie par la mortification de la désillusion quotidienne.

Qui dit Faute dit Rédemption : armé de telles idées, Glogauer est mûr pour fricoter avec force sectes et fréquenter toutes sortes d’illuminés. Mais finalement, n’est-ce pas encore la religion du Christ qui répond le mieux à ses attentes ? Dès cette découverte, notre anti-héros devient un véritable obsédé de Jésus. Ecœuré par une dernière trahison amoureuse (dont bien sûr il est en grande partie responsable !), il n’hésite pas à s’embarquer à bord de la machine temporelle d’un bricoleur de génie. Direction : l’an 28 de notre ère. Le but de Glogauer est de rencontrer le Messie et d’assister à la crucifixion, mais à son arrivée, personne n’a entendu parler de Jésus. L’avorton qu’après quelques déboires il découvre à Nazareth chez un charpentier nommé Joseph, époux d’une certaine Marie à la cuisse légère, ne correspond en rien au divin modèle. En revanche, lui, Glogauer, avec son irruption spectaculaire dans un char de feu, ses propos étranges et ses prédictions infaillibles, pourrait très bien faire l’affaire. La dynamique est lancée : Glogauer entre peu à peu dans le rôle du Christ, au point de l’assumer pleinement et de veiller scrupuleusement à la réalisation de tous les événements rapportés par le Nouveau Testament. Jusqu’à...

( Résumé/Extrait d’une chronique signée Robert Belmas )

 

Moorcock-Voici-l'homme_Relié-03.jpg

 

--------------------------------------------------


Le Christ, vous connaissez ?

Ça m'étonnerait ! Enfin, si vous le dites... Vous savez donc qu'il était juif...

Oui, bien sûr !

...et londonien, né dans la première moitié du siècle dernier — le XX° — connu de l'état civil britannique sous le nom de Karl Glogauer et homosexuel occasionnel. Qu'il arriva donc en Palestine dans les années 30 à bord d'un chronoscape hors d'usage, conformément à la prophétie ainsi que le lui révéla Jean-Baptiste, chef d'une secte essénienne se demandant bien comment il allait pouvoir bouter le Romain hors de Palestine...

Roman iconoclaste par excellence, Voici l'Homme est à replacer dans le contexte historico-littéraire de la fin des années 60. Il est certain qu'aujourd'hui son impact sera moindre qu'à l'époque et pourrait même paraître relativement soft à un jeune public. Par exemple, que le Christ ait eu des relations homosexuelles ne choquera plus de la même manière ; le parfum de scandale s'est évaporé, dissous dans l'évolution des mentalités. Voici l'Homme est donc très proche de la littérature dite générale. Hormis l'outil qu'est le voyage dans le temps, ce n'est pas de la S-F. Construit tout en flashes-back qui promènent le lecteur du passé — le Londres des sixties — au présent — la Palestine de l'an 30 — , c'est un roman facile d'accès, contrairement au cycle « Jerry Cornélius » ou à La Défonce Glogauer, l'autre roman ou Karl apparaît, sans toutefois y être mis en Cène (« Titres SF », Lattès — 1981). 

(...) A moins d'être un cul-bénit, il faut lire Voici l'Homme. Le lire pour ce qu'il vaut, bien sûr, mais aussi comme un œil jeté sur son époque, car c'est un témoignage flamboyant de ce qu'a pu être la contre-culture. Un grand Moorcock...

( Résumé/Extrait d'une chronique signée Jean-Pierre LION, parue dans Bifrost N°23 )

 

 

Via : http://www.noosfere.org/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=8280

 

Moorcock-Voici-l'homme_Relié-04.jpg

23/06/2016

Colombe SCHNECK : Mai 67

Colombe SCHNECK : "Mai 67"

Présentation éditeur :
"Le 29 mai 67, tu as noué dans tes cheveux un foulard à motif jaune et bleu et une mèche de tes cheveux s'est échappée de ce chignon retenu par un foulard. 
Le sais-tu, toi, que ce jour-là une mèche blonde a glissé de ce tissu serré jaune et bleu ? Je découvre et j'admire tout, ce foulard jaune et bleu, un grain de beauté plat et clair sur ta joue gauche, cette manière que tu as de te tenir debout dans un léger déhanchement, l'odeur mentholée de la lotion que tu appliques sur tes jambes après les avoir exposées au soleil.
Ces mots "dégoûtant', "rigolo" qui étaient si nouveaux et qui ne le sont plus...
La première télévision couleur, les premiers cinémas d'art et d'essai, les premières pilules contraceptives, tes jupes beaucoup trop courtes, la chanson "Summer of Love" que l'on écoutait à la radio, tout cela est toujours présent. 
Tu me conduis, ce printemps-là, vers la modernité."

Comment peut-on aimer quand le monde entier vous désire ?
De Paris à Rome à la fin des années 60, une histoire aussi brève que solaire entre "Bri", la plus belle fille du monde, l'une des plus célèbres aussi, et un jeune homme dont elle aura été le professeur d'amour.

Le Grand Livre du mois – 2014.
258 pages - 14 x 22 cms - 360 grammes.
Etat = Excellent de chez excellent ! Quasiment comme neuf !
Ce livre, coûte 18,50 € en librairie ou directement chez l’éditeur…
Nous vous le proposons ici (comme neuf) au prix de : …

>>> 5 €uros. / disponible. 

Ann.0117_Colombe-Schneck_Mai-67_01.jpg

En mai 67, Brigitte Bardot a 33 ans et c’est la plus belle femme du monde.
Délaissée par son richissime mari, Gunter Sachs, elle tourne un film à Rome avec Alain Delon. Dans le roman de Colombe Schneck, "Mai 67", elle devient "Bri" et s’éprend de F., le costumier du film.
Cette histoire, Colombe Schneck l’a inventée.
Porté par une écriture pétillante et sensuelle, Mai 67 raconte la légèreté d’une époque, le non-conformisme et la bonté d’une héroïne tragique à la beauté tuante, un conte de fées où Cendrillon est un homme. (vanityfair.fr)

Ann.0117_Colombe-Schneck_Mai-67_03.jpg

Ann.0117_Colombe-Schneck_Mai-67_02.jpg

16/06/2016

X-15, premier avion fusée

"X-15, premier avion fusée"
Par A. Scott Crossfield & Clay Blair Jr.

Ce livre est une ré-édition limitée à 1500 copies (celle-ci est la #830) du "X-15,
premier avion fusée" sorti chez Arthaud la même année, en 1961.

Albert Scott Crossfield (2 octobre 1921 - 19 avril 2006), généralement connu sous le nom de Scott Crossfield, est un pilote d'essai américain. Il est plus particulièrement célèbre pour être le premier homme au monde à avoir franchi Mach 2 (voler à 2 fois la vitesse du son) et avoir participé au développement et à la mise au point du X-15, avion piloté le plus rapide à ce jour (Mach 6.72 soit 7297 km/h).
Ce sont ces/ses aventures hors du commun qui vous sont narrées ici !
Le North American X-15 est un avion fusée expérimental Américain, construit dans le cadre d'un programme de recherche sur les vols à très haute vitesse et très haute altitude. De 1960 à 1968, les 3 exemplaires construits ont effectué environ 200 vols d'essais pour le compte de la NASA, pulvérisant tous les records de vitesse et d'altitude détenus par un aéronef piloté à aile fixe.
Le X-15 a établi des records définitifs de 7272,68 km/h pour la vitesse (le 3 octobre 1967) et de 107.960 mètres pour l'altitude (le 23 août 1963).
Il a permis aux américains de récolter de très nombreuses données sur le comportement des flux d'air, le frottement aérodynamique, le contrôle et la stabilité d'un aéronef à grande vitesse et hors de l'atmosphère, ainsi que les techniques de rentrée dans l'atmosphère.

Sélection des amis du livre, Strasbourg / 1961.
Reliure cartonnée éditeur, dos façon cuir noir, photo N&B sur premier plat.
278 pages – 15,5 x 20,5 cms – 540 grammes.
37 photographies en héliogravure + 2 plans in-texte.

Etat = Entre bon+ et très bon !
Le rhodoïd (plastique transparent) de protection n’est plus présent, deux ou trois mini-micro-frottis aux extrémités de coiffe/tranche, quelques minuscules rousseurs sur tranche papier supérieure... Mais c'est vraiment histoire de chichiter ! Il est propre, sain et en excellent état !

>>> 12 €uros. / Vendu ! N'est plus disponible. 

albert scott crossfield,north american x-15,x-15,avion fusée,pilote d'essai,aviation,aventuriers,aventures,ingéniérie,mécanique,livres,scott crossfieldalbert scott crossfield,north american x-15,x-15,avion fusée,pilote d'essai,aviation,aventuriers,aventures,ingéniérie,mécanique,livres,scott crossfieldalbert scott crossfield,north american x-15,x-15,avion fusée,pilote d'essai,aviation,aventuriers,aventures,ingéniérie,mécanique,livres,scott crossfield

11/06/2016

Françoise HARDY : Le désespoir des singes… et autres bagatelles


Françoise HARDY :

"Le désespoir des singes… et autres bagatelles"

Voix sans pesanteur, beauté intemporelle, silhouette élancée, Françoise Hardy est surtout une auteur-compositeurinterprète exigeante, appréciée dans le monde entier, qui a inspiré plusieurs générations depuis son premier succès, "Tous les garçons et les filles", en 1962.
Pour la première fois, elle livre les clefs de sa vie. Elle raconte son enfance en vase clos qui ne la préparait en rien à une célébrité totalement inattendue, évoque ses amours avec Jean-Marie Périer, puis avec Jacques Dutronc, son mari, et naturellement parle de leur fils, Thomas.
Françoise Hardy revient aussi sur ses chansons, ses collaborations et ses rencontres. Au gré des années, on croise Dalí, Stockhausen, Ionesco, Bob Dylan, Mick Jagger, Elvis Presley, Pauline Réage, Hélène Grimaud ou Michel Houellebecq, ainsi que tous ceux qui ont le plus compté pour elle : Mireille et Emmanuel Berl, Patrick Modiano, Michel Berger, Serge Gainsbourg, Gabriel Yared, Étienne Daho…

Écrit avec sincérité, lucidité et tendresse, son récit permet de revivre des épisodes connus, d'en découvrir d'autres, et surtout de rire, de rêver et de s'interroger avec elle sur ce qui fait le sens de nos existences, joies et souffrances mêlées. Mieux qu'un livre de souvenirs, une grande traversée des apparences… ou l'on découvre, depuis l'enfance à nos jours, l'itinéraire intérieur, artistique et amoureux d'une artiste profondément singulière.

Le Grand Livre du mois, 2008.
Broché, reliure souple illustrée d’une photo en N&B.
411 pages – 15,5 x 24 cms – 730 grammes.
16 pages de reproductions photographiques (couleurs, papier glacé) hors-texte.
+ 20 pages de reproductions de lettres manuscrites.

Etat = quelques marques/traces de manipulations et stockage, de petits chocs dans les coins de plats (un défaut inhérent à ce genre de reliure demi-souple)… mais bon, rien de vraiment notable pour autant. On tient là un exemplaire en bon état, non cassé et à l’intérieur parfait… qui ne demande qu’à faire le bonheur d’un fan ! Un livre qui vaut 21 €, neuf, en librairie ou chez l’éditeur (prix indiqué en bas de quatrième) et que nous vous proposons ici, en excellent état pour : …

>>> 4 €uros. / disponible.

françoise hardy,jacques dutronc,mémoiresfrançoise hardy,jacques dutronc,mémoiresfrançoise hardy,jacques dutronc,mémoires

08/06/2016

Mireille DARC - Mémoires


Mireille DARC : "Tant que battra mon cœur"
(Mémoires) 

Présentation éditeur :
De La Grande Sauterelle, de Georges Lautner, au Grand Blond avec une chaussure noire, d'Yves Robert, en passant par Week-end, de Jean-Luc Godard, qui ne connaît Mireille Darc ?
Mais au-delà de cette image publique et prestigieuse, que savons-nous d'elle, de cette femme généreuse et volontaire qui a choisi si longtemps de taire ses bonheurs et ses combats personnels ? Mireille Darc est née à Toulon le 15 mai 1938. À quatorze ans, elle décide de s'inscrire au Conservatoire de Toulon. À vingt ans, elle monte à Paris.
En 1968, c'est la rencontre avec Alain Delon, dont elle dresse un portrait tendre, intime et attachant… Leur couple durera quinze ans.
En 1980, elle est opérée à cœur ouvert par le professeur Christian Cabrol, qui la sauve ainsi d'une mort annoncée. Huit ans après la mort tragique du journaliste et écrivain Pierre Barrer, le deuxième amour de sa vie, Mireille Darc rencontre en 1996 l'architecte Pascal Desprez, avec lequel elle est aujourd'hui mariée.

"Mettre ma vie en mots m'aura pris plus d'une année, sans cesse entre le rire et les larmes. Est-ce que je suis fière du résultat ? Je suis fière d'être allée au bout… Fière aussi de n'avoir pas triché, ni avec la réalité telle qu'elle m'est apparue ni avec mes sentiments… Pour le reste, je n'ai fait qu'écouter ce que me disait mon cœur" (Mireille DARC). 

XO Editions, 2005.
Broché, reliure souple illustrée d’une photo couleurs.
351 pages – 15 x 24 cms – 645 grammes.
32 pages de reproductions photographiques (n&B et couleurs) sur papier glacé.

Etat = une fine nervure/marque de lecture sur la "tranche" (le "dos", en fait, pour employer le terme exact), ainsi qu’une pliure en bas de quatrième… sont les seuls petits "défauts" dignes d’être signalés. Ensemble toujours bien compact, plats toujours bien brillants, intérieur parfait… l’exemplaire est, dans son ensemble, en excellent état !
Ne demande qu’à faire le bonheur d’un fan… ou d’un cinéphile.
Un livre qui vaut 21,90 €, neuf, en librairie (prix indiqué en bas de 4ème)…
Et que nous vous proposons ici à : …

>>> 4 €uros. / disponible. 

mireille darc,cinéma,cinéma français,mémoiresmireille darc,cinéma,cinéma français,mémoiresmireille darc,cinéma,cinéma français,mémoires

06/06/2016

Gérard DE VILLIERS : Mémoires de S.A.S / tome 2

 
Gérard DE VILLIERS : « Mémoires de S.A.S / t.2 »
( Les S.A.S N°21, N°5 et N°20 regroupés en un seul volume ) .

Présentation éditeur : Malko, barbouze hors cadre de la C.I.A, n’est pas un agent ordinaire. Son Altesse Sérénissime Malko Linge, S.A.S pour ses collègues, est un prodigieux héros du danger. Trois nouvelles aventures nous entraînent ici sur les périlleux chemins de ses impossibles missions.

Trois récits fabuleux :
- « Le bal de la comtesse Adler »
- « Rendez-vous à San Francisco »
- « Mission à Saïgon ».

Une lutte acharnée l’oppose aux agents étrangers, aux tueurs à gages, aux fascinantes beautés qui n’aiment que pour tuer. S.A.S accomplit des prodiges, risquent mille morts, traverse les pires épreuves dans un périple qui nous conduit de la Roumanie à Saïgon en passant par le quartier chinois de San Francisco. A chaque fois, on est surpris et impatient de ses terribles découvertes. A chaque fois, S.A.S répond « présent ».

France Loisirs, 1975.
668 pages – 13,5 x 20,5 cms – 730 grammes.
Couverture cartonnée orange + jaquette en couleurs.

Etat = Quelques petits frottis / minuscules accrocs sur les bords de la jaquette, mais rien de bien grave… elle est toujours bien brillante et ne présente aucun manques. La reliure est tout à fait O.K et l’intérieur est parfait ! Un bel exemplaire d’un livre qu’il est très dur à trouver avec une jaquette en bon état, comme celle-ci !

Pour fans et collectionneurs >>> 7 €uros. / disponible.

son altesse sérénissime malko linge,malko linge,s.a.s,gérard de villiers,espionnage,polars,aventuresson altesse sérénissime malko linge,malko linge,s.a.s,gérard de villiers,espionnage,polars,aventuresson altesse sérénissime malko linge,malko linge,s.a.s,gérard de villiers,espionnage,polars,aventures

03/06/2016

B.B - Mémoires et biographie

Brigitte BARDOT : « Initiales B.B. »
(Mémoires)

Fantasques, impudiques, passionnés, d'une sincérité étourdissante, jamais mémoires n'auront autant ressemblé à leur auteur. Chaque phrase, chaque épisode restitue le naturel de cette voix qu'on connaît si bien, jusque dans ses excès et son humour inimitable.
Après son enfance, ses débuts dans le cinéma sous l’œil expert de Vadim, son premier mari, B.B. raconte enfin ses heures de gloire, ses passions, ses peines. Très vite en effet tout s'emballe : sa carrière, ses amours. Au milieu des strass et des flashes, B.B. est durement ballottée de tournage en tournage, d'homme en homme, et elle n'hésite pas à révéler la vraie nature de ses rapports avec les êtres qui ont traversé sa vie.
Coups de griffes, nostalgie, incroyable solitude d'une jeune femme vivant cachée dans les palaces cernés de paparazzi, désespoir d'une amoureuse que les hommes convoitent souvent pour satisfaire leur propre vanité. Brigitte nous raconte Sacha Distel, Gunter Sachs, ses heures de bonheur et de vérité, Jean-Louis Trintignant, Sami Frey, Serge Gainsbourg ; et ses films, de "Et Dieu créa la femme" à "Viva Maria", en passant par "En cas de malheur", "La Vérité", "Vie privée" et tant d'autres, sans oublier ses maisons, "La Madrague", la "Paul Doumer" et "Bazoches".
Orchestrant pour nous le grand ballet de ses souvenirs, Brigitte Bardot excelle à nous faire partager l'intimité cruelle et tendre d'un univers de légende.

Grasset, 1996.
Broché, reliure souple illustrée d’une photo couleurs.
559 pages – 15 x 24 cms – 765 grammes.
32 pages de reproductions photographiques (N&B, papier glacé) hors-texte.
+ Sa filmographie, un dessin de Sempé et des poèmes de son père.

Etat = Ensemble compact, plats bien brillants, intérieur parfait… un bel exemplaire, qui ne demande qu’à rejoindre la bibliothèque d’un fan.

>>> 4 €uros. / Vendu ! Temporairement indisponible. 

-----------------------------------------------------


Jeffrey ROBINSON : « Bardot »
(Biographie)

Il y a deux Brigitte Bardot.
La première, légende vivante du grand écran, est connue de chacun sous le nom de B.B. Sa vie tumultueuse en fit le symbole de la libération des mœurs. La seconde, à la tête de la Fondation qui porte son nom, consacre toute son énergie à la sauvegarde des animaux.
Mais quel est donc le vrai visage de Bardot, tour à tour adolescente émancipée, jeune mariée, hippie de luxe, héroïne de Vadim et de Clouzot et avocate de la cause animale ? C’est ce mystère que ce livre s’applique à percer. Au cours de son enquête, Jeffrey Robinson a recueilli, outre le témoignage de Brigitte Bardot elle-même; ceux de ses maris (Roger Vadim, Jacques Charrier, Gunther Sachs et Bernard d’Ormale), de son fils Nicolas, de sa sueur Mijanou, et de la plupart de ceux qui ont compté dans sa vie.
De Et Dieu créa la femme à l’Ours et la poupée, et de la bombe sexuelle des années 60 à la militante des années 90, voici la biographie la plus complète, et la plus révélatrice, qui ait été consacrée à ce jour à celle dont Fellini disait : «Si elle n’existait pas, il faudrait l’inventer».
Né à New York, romancier et biographe, Jeffrey Robinson s’est installé sur la côte d’Azur en 1970 et y a vécu douze ans. Il réside actuellement à londres.

Editions de l’Archipel, 1994.
Broché, reliure souple illustrée d’une photo N&B.
297 pages – 15,5 x 24 cms – 560 grammes.
16 pages de reproductions photographiques (N&B, papier glacé) hors-texte.

Etat = Excellent ! Plats bien brillants, non cassé, intérieur parfait… rien à signaler !
Ce livre vaut 20,30 €, neuf, chez l’éditeur (editionsarchipel.com) ou en librairie…
Nous vous le proposons ici (en très bon état) pour …

>>> 4 €uros. / Vendu ! temporairement indisponible. 

brigitte bardot,b.b,mémoires,biographies,cinémabrigitte bardot,b.b,mémoires,biographies,cinémabrigitte bardot,b.b,mémoires,biographies,cinéma

28/05/2016

Vide-grenier du Geek & Rencontres de l'imaginaire / Cuisery, 2016.

Cuisery / Village du livre

http://cuisery-villagedulivre.com/

*  *  *  *  *

5 juin : Vide-grenier du Geek

Ancienne école primaire de Cuisery (71 - Saône et loire) 

(à côté du Centre Eden)

Spécialisé Geek, ce vide grenier proposera : Jeux vidéos, Consoles, DVDs, 
Comics/BD, Mangas, Affiches, Livres SFFF, Figurines, Goodies, Jeux de cartes…

Entrée gratuite pour les visiteurs / Buvette et restauration

Exposants 3 € le mètre linéaire en extérieur (préau complet)

cuisery,saône et loire,vide-grenier du geek,rencontres de l'imaginaire,science-fiction,fantasy,fantastique,jeux vidéos,dvds,comics,b.d,mangas,affiches,livres,livres sfff,figurines

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

*  *  *  *  *

25 et 26 juin :

Les RENCONTRES DE L’IMAGINAIRE…

plus d’infos:

Site: 71emedimension.jimdo.com

ou facebook: la-71eme-dimension

cuisery,saône et loire,vide-grenier du geek,rencontres de l'imaginaire,science-fiction,fantasy,fantastique,jeux vidéos,dvds,comics,b.d,mangas,affiches,livres,livres sfff,figurines

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

21/01/2016

Nouveau catalogue livres...

Fans de Science-Fiction et de Fantasy…

C’est ici que ça se passe…

> http://bouquinorium.hautetfort.com/catalogue-livres-janvi...

Premier chapitre du nouveau catalogue livres en ligne !

scene_science_fiction_04_02.jpg

18:29 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : catalogue livres, livres

04/08/2015

James BLISH : « Pâques noires » (NéO)

 

James BLISH : « Pâques noires »

 

Résumé :

La magie, dans « Pâques noires », n'est plus artisanale. Le magicien blanc n'imagine pas de calculer un horoscope sans consulter les satellites météorologiques auxquels il est relié par télévision. Quant au magicien noir, c'est dans un palais italien qu'avec une précision d'industriel, il enregistre ses commandes et veille sur son chiffre d'affaires.

Cet esprit résolument moderne est fait pour séduire un homme tel que Baines, magnat du trafic d'armes, qui vient s'assurer les services du sorcier. Baines est à la tête d'un trust d'importance mondiale, dont les activités sont en train de se ralentir dangereusement. Car qui dit armes dit guerres et, depuis l'invention de la bombe atomique, les puissances nucléaires font preuve d'une fâcheuse tendance à se tenir sur leur quant-à-soi. Baines, qui aime sincèrement son métier, ne saurait se contenter des conflits minuscules que sa société fomente dans les régions encore primitives du globe. Il est venu demander au sorcier d'entreprendre pour son compte une œuvre de grande envergure.

Le sorcier accepte, évidemment, et invoque le concours des puissances infernales. Livrés à leur malignité naturelle, que vont faire les démons ? Et regagneront-ils docilement leur bercail à l'aube, comme le veut la tradition ?

Cette histoire, James Blish la raconte avec un sérieux imperturbable, et surtout avec un réalisme qui fera courir des frissons glacés dans le dos des plus sceptiques.

 

L’auteur : 

Après des études de zoologie et de biologie effectuées à l'université de Colombia, James Blish (1921-1975) se tourna quelque temps vers les carrières d'agent en relations publiques et de conseiller littéraire. Venu relativement tard à la S.F, il s'y fit une réputation d'intellectuel. En fait, cela désignait autant son intérêt pour les théories philosophiques et scientifiques d'avant-garde que sa curiosité envers les domaines « marginaux » du savoir tels que la parapsychologie, l'occultisme ou la démonologie. D'ailleurs, en dehors de ses préoccupations habituelles, Blish rédigea une vie du philosophe Roger Bacon (« Doctor Mirabilis », 1964).

 

NéO (Nouvelles éditions Oswald) – 1983.

151 pages – 20,5 x 14 cms – 180 grammes.

Etat = quelques p’tites marques/traces de manipulations par-ci par-là, mais rien de vraiment notable pour autant. Les plats sont un peu « matifiés » mais O.K, la tranche n’est pas cassée et l’intérieur est propre et sain, avec un papier resté bien blanc.

Un NéO aux sabots fourchus !

>>> 5,50 €uros >>> 4,50 €uros. / disponible.

 

BLISH_Pâques-Noires_01.jpg

 

Ailleurs : de 5,49 à 12 €uros sur Amazon.fr (sept livres sur douze entre 9 et 10 €uros)…

Entre 6 et 14 €uros sur Priceminister (annonces sérieuses avec photos et descriptions), avec – là aussi –

une majorité d’ouvrage entre 8 et 10 €uros. De 8 à 12 €uros sur abebooks.fr.

 

BLISH_Pâques-Noires_02.jpg

BLISH_Pâques-Noires_03.jpg