Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2014

VHS / Part.02

 

VHS / Part.02

 

Amateurs de cinéma « bis » et autres accros aux raretés/curiosités cinématographiques, ces notes « VHS » sont pour vous ! Vous n’y trouverez que du bizarre et de l’oublié, du pas banal, du bien kitsch, de la série Z ou de la cassette pour « cabinet de curiosités cinéphilique »… et surtout, des films n’ayant, pour la grande majorité d’entre eux, jamais été ré-édités au format DVD !!!!!!

Cassettes « dans leur jus » par contre, nous ne changeons pas les boîtes (même si elles ont des défauts), nous ne repassons pas les jaquettes, ni ré-enregistrons les bandes… ou quoique ce soit dans le genre… tout est d’époque et garanti 100% d’origine !

Nous nous contentons juste de regarder les films… et de vérifier que les bandes soient O.K.

( Bande O.K = cassette mise en vente ! )

 

Mr.K

 

Cliquez sur « VHS », dans la colonne « catégories » (à droite) pour accéder aux autres notes. 

 

--------------------------------------------------------------

 

« Conquest » (1982), un film de Lucio FULCI, avec George Rivero et A. Occhipinti.

 

Pas de version DVD « en français » (ni même de V.O.S.T) de disponible ! 

« Conquest est sorti en DVD en zone 1 chez "Blue Underground", qui a lancé une collection autour de Lucio Fulci. Edition soignée avec format 16/9ème et Dolby Surround, excusez du peu. Hélas, seule la version anglo-américaine répond à l'appel. Comme d'habitude en Europe (zone 2), on en est réduit à la chasse aux cassettes de 1983. En France, c'est "Hollywood Video" qui s'y était collé. » (nanarland.com)

Chroniques :

Nanarland > http://www.nanarland.com/Chroniques/chronique-conquest-conquest.html

DeVil Dead > http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=933

Hollywood Vidéo – 1984 / VHS Secam / environ 90 mns.

>>> 6 €uros. / Vendue ! Temporairement indisponible.

 

Ailleurs =  de 5 à 9 €uros sur Priceminister / un ex à 15 € (port compris) sur ebay. 

 

Conquest.jpg 

----------------------------------------------------

 

« Cannibal Ferox » (1981), un film de Umberto Lenzi, avec un tas de cannibales…

 

Pas de version DVD « en français » (ni même de V.O.S.T) de disponible ! 

Des DVDs « zone 2 » (tout de même) mais en italien ou en anglais et avec, au choix, des sous-titres en anglais… ou en allemand.

 

Cannibal 01.jpgDes étudiants en anthropologie se rendent en Amazonie pour démentir des rumeurs concernant des tribus cannibales. Sur place, ils rencontrent Mike et Joe, deux Américains trafiquants d'émeraudes et de cocaïne, ayant réduit des indigènes à l'esclavage. À la suite du mauvais traitement des indigènes par les trafiquants, du viol et du meurtre d'une jeune fille de la tribu ainsi que d'autres tortures infligées à leur peuple, les indigènes se révoltent contre leurs tortionnaires. Ces derniers vont être soumis aux pires outrages.

Le film sort au début des années 1980, surfant sur la vague de films "anthropophages" comme La secte des cannibales ou Cannibal Holocaust, tous deux réalisés par Ruggero Deodato, qui s'inspire lui-même dudit Umberto Lenzi, le grand précurseur du genre avec son Cannibalis de 1972. 

Le film est l'un des plus violents à avoir jamais été réalisés, et a été censuré dans au moins 31 pays.

Nettement plus scénarisé que les autres films de cannibales, le scénario de Cannibal Ferox évolue entre deux histoires parallèles ; dont l'une se déroule à New York et l'autre en Amazonie, et nous explique de façon logique qu'il n'y a jamais eu de véritable cannibalisme en Amérique du Sud ; la consommation d'organes humains chez les indigènes étant un rituel de guerre, où l'on mange les organes des ennemis défunts ; ce qui nous renvoie à une réalité anthropologique plus exacte.

> http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannibal_Ferox

 

MP.M Productions – 1988 / VHS Secam / environ 90 mns.

>>> 3 €uros. Vendue ! Temporairement indisponible.

 

Ailleurs = de 1,50 à 9,95 €uros sur priceminister (en passant par un ex. à la jaquette dédicacée proposé à 29,99 €uros), on trouve cette cassette à tous les prix ! Mais bon, si l’on se contente des annonces passées par des vendeurs sérieux (c’est à dire des annonces avec photo(s), description détaillée, etc.) on navigue dans une moyenne comprise entre 3,50 et 5 €uros, selon la qualité de l’ensemble ).  

 

4081354630.jpg

 

----------------------------------------------------------------------

 

« Nemesis 2 » (1993) ,un film de Albert PYUN, avec Olivier Gruner & Sue PRICE.  

 

Pas de version DVD « en français » (ni même de V.O.S.T) de disponible ! 

Chronique DeVil Dead :

http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=1748&NamePage=nemesis-2---nebula

Pathé Vidéo – 1995 / VHS Secam / environ 84 mns.

Quasiment comme neuve ! >>> 3 €uros. / disponible.

 

Ailleurs = de 1,50 à 3 €uros sur priceminister / un ex à 3 € (achat imm.) sur ebay.

 

Nemesis.jpg

 

----------------------------------

 

« Star slammer » (1986), un film de Fred Olen RAY, avec R. Hagen & S. Brooke.

 

Pas de version DVD « en français » (ni même de V.O.S.T) de disponible ! 

N.d.K : « Un film de science-fiction SADO-MASO » que c’est marqué, sur la jaquette… et ouais, pas de doute, de la jaquette aux images, ce Starslammer là élève la série Z, le kitsch, l’esprit "edwoodien" et le grand n’importe quoi au rang d’ART !!!!!! Obligatoire ! 

Bande annonce française > http://www.youtube.com/watch?v=zssif65FrrA

Chronique marrante de chez nanarland.com

http://www.nanarland.com/Chroniques/chronique-starslammer-star-slammer--la-prison-des-etoiles.html

A.T. Productions ( Antares et Travelling )  – 1992 

VHS Secam / environ 90 mns. 

 

Quasiment comme neuve ! >>> 7 €uros. / Vendue ! Temp. indisponible.

 

Ailleurs = de 6,49 à 10 €uros ( en passant par 8,90 ) sur priceminister 

11,90 €uros sur Amazon.fr

 

Star Slammer.jpg

 

----------------------------------------

 

« Elves » (1989), un film de Jeff Mandel, avec Dan Haggerty.

 

Pas de version DVD « en français » (ni même de V.O.S.T) de disponible ! 

 

Elves.jpgPitch de l'Antiquorium :

« Réveillé par erreur suite à un rite magique orchestré par trois copines délurées, un monstre maléfique, créé par les nazis durant la seconde guerre mondiale, va terroriser une petite ville (pendant la nuit de Noël), en cherchant une vierge (of course) à trombiner, pour se reproduire et assurer l’avènement d’une nouvelle race (supérieure) de créatures destinées à dominer le monde et tout ça tout ça… ».

 

Complément de pitch par Scifi-Universe :

« Mélange absurde entre Gremlins, Leprechaun et les films de nazisploitation, Elves est un piteux nanar qui réserve quelques franches rigolades, notamment pour ce qui en est des explications improbables d’un scénario sans scrupules ou encore pour son tableau sordide des fêtes de Noël (ceux qui n’aiment pas Noël seront ravis). A voir pour une séquence d’anthologie unique : le viol d’une femme vierge par un elfe mutant lubrique. »

Chronique complète >

http://www.scifi-universe.com/critiques/6665/elves-elves

 

 

F.I.P ( First International Production ) – 1992 

VHS Secam / environ 90 mns. 

 

Quasiment comme neuve ! >>> 7 €uros. / Vendue !

 

Ailleurs = 9 ou 9,99 €uros sur priceminister / 12 € sur ebay / 15 € (!?!) sur amazon.fr

 

------------------------------------------------------------

 

« Android » (1982) , un film de Aaron Lipstadt, avec Klaus KINSKI !!!

( Edition de 1990, avec « Android » pour titre, le film à – par la suite – été ré-édité sous le titre francisé d’« Androïde » ! )

 

Pas de version DVD « en français » (ni même de V.O.S.T) de disponible ! 

( Uniquement des DVD « zone 1 / US » ou une version espagnole ! )

 

Chroniques :

> http://www.devildead.com/forum/viewtopic.php?f=1&t=17214

> http://36quaidufutur.over-blog.com/article-film-androide-de-aaron-lipstadt-57205748.html

> http://morbius.unblog.fr/2012/04/28/retour-vers-le-passe-androide-1983/

MP.M Production – 1990 / VHS Secam / environ 81 mns.

 

>>> 5,50 €uros. / disponible.

 

Ailleurs = 6,06 €uros sur priceminister, pour cette édition de 1990.

De 8 à 25 (!?!) €uros sur ebay (ré-éditions de 2000) /  14,90 sur amazon.fr.

 

Android.jpg 

------------------------------------

 

Jackie CHAN Collection :

« La nouvelle fureur de vaincre » (1976)…

Un film de Lo Wei, avec Jackie Chan, Nora Miao et Chang Sing.

 

( Existe en DVD )

 

Présentation figurant sur la jaquette : « A la mort de Chen Chun, l’école d’arts martiaux Ching Wu est menacée par les Japonais qui veulent en prendre le contrôle. Seuls subsistent Lie, la fiancée de Chan, et deux autres étudiants. Voulant reconstruire l’école, elle décide d’enrôler un pickpocket génial, en qui elle perçoit de brillantes aptitudes : Jackie Chan. Son plan est simple : lui enseigner la technique « Fureur de Vaincre » et lancer un défi aux Japonais. »

Lire aussi > http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Nouvelle_Fureur_de_vaincre

Delta Vidéo – 1990 / VHS Secam / environ 90 mns.

Boitier rouge, comme neuve ! >>> 3 €uros. / disponible.

 

Ailleurs =  de 2,99 à 5 €uros sur Priceminister, pour cette édition de 1990.

( 1,50 à 2,80 €uros pour la réédition de 2001, 8,60 à 10,99 pour la version DVD )

 

vhs,cassettes vidéos,cinéma,secam,lucio fulci,conquest,cannibal ferox,horreur,fantastique,umberto lenzi,albert pyun,séries b,séries z,klaus kinski,science-fiction,s.f,jackie chan,kung-fu,festival d'avoriaz,nazisploitation 

--------------------------------------------

 

Collection « Spécial Avoriaz » :

« The Gate (La Fissure) » (1987), un film de Tibor Takacs, avec Stephen Dorff.

 

( Existe en DVD )

 

Présentation jaquette : « La foudre s'abat sur le jardin du jeune Glenn qui découvre une fissure d'aspect sinistre. Aidé de Terry, il parvient à l'agrandir. D'étranges lueurs s'en échappent ainsi qu'un message dans une langue inconnue. Une nuit effroyable va se dérouler pour les adolescents dans la maison devenue le lieu privilégié des terribles forces du mal. »

Scherzo – 1991 / VHS Secam / environ 90 mns.

>>> 2 €uros. / Vendue ! 

 

Ailleurs = de 1,50 à 10 €uros sur Priceminister (en passant par à peu près tous les intermédiaires… de 3,49 à 7 €uros), mais bon, si l’on ne garde que ceux qui ne confondent pas VHS et DVD, qui daignent se fendre d’une photo et qui ont de bonnes appréciations, on donne en général dans le 3,50 / 4 €uros.

Sans quoi et bien 7 €uros sur amazon.fr / 8 €uros sur ebay…

Et 30 €uros (!?!?!????) sur fnac.com.

 

vhs,cassettes vidéos,cinéma,secam,lucio fulci,conquest,cannibal ferox,horreur,fantastique,umberto lenzi,albert pyun,séries b,séries z,klaus kinski,science-fiction,s.f,jackie chan,kung-fu,festival d'avoriaz,nazisploitation 

---------------------------------

 

Trois chro’ de "The Gate" (fort divergentes),

empruntées à la rubrique « Critiques spectateurs » de allocine.fr.

 

Dans "La fissure", le cinéaste canadien Tibor Takacs dénonce avec humour les méfaits du hard-rock, souvent considéré comme une musique satanique ! Titulaire d'un oscar canadien pour son film "The Tomorrow Man", le cinéaste s'est spécialisé dans le fantastique. Afin de ne pas choquer son jeune public, il se refuse à tout excès d'hémoglobine. Dans ce film, il multiplie les effets spéciaux, qui se voient récompensés au festival du film fantastique de Paris ! Le clou de "La fissure" demeurant l'apparition d'une créature maléfique, qui se subdivise en une nuée de petits monstres malfaisants animés avec une redoutable précision !

(Chrischambers86)

 

"The Gate - La Fissure" est une série B d'épouvante/Horreur/Fantastique des années 80 qui lorgne du coté des « Goonies" mais aussi de "Evil Dead" et qui jouit aujourd'hui d'un petit statut "Culte". L'histoire est simple et efficace : Des gamins se retrouvent confrontés à l'émergence de démons suite à une fissure apparue dans le jardin de l'un d'entre eux. Le film à vieillit c'est sur, mais les effets spéciaux restent très corrects pour l'époque. La 2ème partie du métrage nous plonge dans un film d'horreur typique avec sont lot de bébêtes diaboliques (avec des petits diablotins particulièrement réussis et un maître des démons pour le moins démesuré) appuyé par les prestations impeccables des jeunes protagonistes (avec, en tête, un méconnaissable Stephen Dorff, âgé de 14 ans à l'époque). Du rythme, du suspens, de l'aventure, "The Gate - La Fissure" reste une des valeurs sure de la culture horrifique des années 80 !

(Oxymetal)

 

Un film d'horreur des années 80 est toujours un plaisir à regarder : les effets visuels sont encore débutants, les acteurs pas toujours convaincants et les scénarios tous identiques. Mais je dois avouer que The Gate est vraiment un film très maladroit. Pourtant, l'histoire de base était sympathique mais elle est trop vite agrémentée d'éléments ridicules comme la découverte du Mal par un groupe de rock, une séquence de lévitation improbable et une flopée d'autres scènes ridicules... Les effets spéciaux sont vraiment plus qu'artisanaux, plus proches du travail de Ray Harryhausen que des récentes productions de l'époque, je pense notamment aux insectes et aux mini-démons courts sur pattes. (…) On y découvre le tout jeune Stephen Dorff, alors âgé de treize ans, débuter sans réelle conviction devant des démons en costumes et des effets pyrotechniques inutiles. Nous avons donc droit à un téléphone qui fond, une vitrine qui explose ou encore de la fumée qui sort d'un trou. Ça fait effectivement très peur ! Pas de frayeurs, pas de gore, même pas d'hémoglobine (faut pas trop pousser), The Gate s'apparente finalement à l'ancêtre d'un épisode de « Chair de poule » mal fagoté, réalisé par un illustre inconnu qui ne fit pas grand-chose par la suite… (Malevolent-Reviews)

 

N.d.Kurgan : J’sais pas vous… mais moi, même la dernière, qui se veut pourtant très négative, cynique et tout ça tout ça (ahlala ces jeunes, à part « Transformers » et « Mon oncle Charlie »… ils n’aiment vraiment plus rien !)…

Même cette dernière (donc) me donne envie de voir le film !?!! (Haha!) Surtout que perso, je préfère de loin le stop-motion à la Ray Harryhausen au « gore » et à « l’hémoglobine » !

Mais bon, que voulez-vous, à défaut d’être toujours jeune… j’ai su le rester.  

 

-----------------------------------

 

  

 

Star Slammer (1986) - Voir plus haut…

Bande annonce Française.

 

18/04/2014

VHS / Part.01

 

VHS / Part.01

 

Première d’une longue série de notes consacrées à ces bonnes vieilles VHS des familles…

Et croyez-moi sur parole, les amateurs de cinéma « bis » et les accros aux raretés/curiosités cinématographiques vont se régaler ! Puisqu’on ne vous proposera quasiment que du bizarre et de l’oublié, du pas banal, du bien kitsch, de la série Z ou de la cassette pour « cabinet de curiosités » cinéphilique. Des films n’ayant, pour la grande majorité, jamais été ré-édités au format DVD !

Cassettes « dans leur jus » par contre, nous ne changeons pas les boîtes (même si elles ont des défauts), nous ne repassons pas les jaquettes, ni ré-enregistrons les bandes… ou quoique ce soit dans le genre… tout est d’époque et garanti 100% d’origine !

Nous nous contentons juste de regarder les films… et de vérifier que les bandes soient O.K.

( Bande O.K = cassette mise en vente ! )

 

Mr.K

 

-----------------------------------------------------------

 

« Opération requins blancs » (1956), un film de J. Hopper, avec Victor MATURE.

American European Pictures / Collection Métal.

Chronique Kurgan : Un héros bronzé et « brummelien » en diable (le célèbre Victor Mature, roi du Péplum dans les années 50), de belles blondinettes mini-jupées et coiffées à la Mylène Demongeot, des bagarres en veux-tu en voilà (y compris quelques bastons de filles !), une musique on ne peut plus sixties, des méchants très méchants avec de vraies gueules de méchants très méchants, des espions, des barbouzes, Cuba, la Havane, des tueurs, des poursuites en DS… si vous êtes accros au « Gorille » ou à « OSS 117 » (les originaux ou les récentes parodies avec Dujardin, peu importe !), vous allez adorer ! 

Pas de ré-édition(s) au format DVD, semble-t-il…

VHS Secam / Version française – 90 mns environ.

Cassette et boîtier en parfait état ! Nickel ! >>> 4 €uros. / disponible. 

 

Ailleurs = 1 ex. à 4,99 €uros sur Priceminister.

 

Opération Requins Blancs 01.jpg

 

« Mystère » (1983), un film de Carlo Vanzina, avec Carole BOUQUET.

Chronique psychovision.net >

http://www.psychovision.net/films/critiques/fiche/563-mystere

Carrere Vidéo / Pas de ré-édition(s) au format DVD, semble-t-il…

VHS Secam / Version française – 90 mns environ. >>> 3 €uros. / disponible. 

 

Ailleurs = de 3,49 à 5 €uros sur Priceminister.

 

Mystère.jpg

 

« Le Couloir de la mort » (1978), un film de Gus Trikonis, avec Richard CRENNA.

Chronique cinexterminator.com >

http://www.cinexterminator.com/le-couloir-de-la-mort-de-gus-trikonis-1978/

Marathon Pictures. / Existe en DVD.

VHS Secam / Version française – 100 mns environ. >>> 3,20 €uros. / disponible. 

 

Ailleurs =  entre 4,99 et 7,90 €uros sur priceminister / 1 ex à 8 €uros sur ebay

2 ex à 14 et/ou 14,99 €uros sur Amazon !?!???! 

http://www.amazon.fr/Couloir-Mort-The-Evil-VHS/dp/B000797BXI

 

Le Couloir de la Mort 01.jpg

 

« X-Tro III » (1995), de Harry B. Davenport avec Robert Culp et Andrew Divoff

Chronique Devil Dead >

http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=67&NamePage=xtro-iii

Showcase Entertainment / Existe en DVD.

VHS Secam / Version française – 95 mns environ. >>> 2 €uros. / disponible.  

 

802981009.jpg

VHS, Cassettes Vidéos, Films, Aventure, Espionnage, Giallo, Films d'horreur, Films fantastique, Science-Fiction, Carole Bouquet, Richard Crenna, Victor Mature, Cinéma

 

« Au-delà du cauchemar » (1987), de Paul Hunt, avec Rhonda Gray et Cleve Hall.

Chronique Horreur.net > http://www.horreur.net/film-avis-6564.html

United Film Makers / RCA-Columbia Pictures.

Pas de ré-édition(s) au format DVD, semble-t-il…

VHS Secam / Version française – 90 mns environ. >>> 4 €uros. / disponible. 

 

Ailleurs = 1 ex à 14,50 €uros (!?!???) sur Priceminister, et c’est tout !  

http://www.priceminister.com/offer/buy/2718299/Au-Dela-Du-Cauchemar-VHS.html

 

Au-delà du cauchemar.jpg

28/03/2014

L.A.M

mothman_revisited_by_ninjangulo-d48mnzu.jpg

Cliquez sur le Mothman

« Des secrets, qui auraient pu précipiter l’évolution de l’humanité, ont été tenus cachés pendant des millénaires, dans la crainte que leur révélation ne provoquât un cataclysme. Ces secrets étaient détenus par des hommes de grande sagesse, dans des sanctuaires dont personne – ou presque – ne connaissait la destination véritable. Pendant dix mille ans, cent mille ans ou davantage, les Livres du Secret dormirent d’un sommeil immense et rassurant. Il était nécessaire pour le bonheur de l’humanité que nul ne pût les lire… »…

 

Robert Charroux : « Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans » / 1969.

10/01/2014

Charles Herridges : Le journal du Dr Frankenstein...

 

« Le journal du Dr Frankenstein,

         décrypté par le Révérend Hubert Venables »

 

Présentation : Le journal tenu par le Viktor Frankenstein, créateur du célèbre monstre, ainsi que ses notes personnelles, sont restés ignorés pendant plus de 150 ans par tous ceux qui se sont intéressés à lui, de la romancière Mary Shelley jusqu’aux scénaristes d’Hollywood.

Au cours de cette période le mythe de Frankenstein, fondé sur les témoignages les moins dignes de foi, s’est propagé à travers des contes populaires ou des romans à sensation qui ont fini par transformer les faits à l’origine de cette histoire tragique.

Cet ouvrage est le fruit de six années de travaux patients et laborieux entrepris par le Révérend Hubert Venables sur ce qui restait sur les carnets du Dr. Frankenstein. Ils racontent sa véritable histoire, ses angoisses et ses triomphes ; et s’ils confirment bien l’essentiel de la légende, ils éclairent d’un jour sombre des évènements jamais rapportés, ni même imaginés, jusqu’à maintenant.

L’extraordinaire génie dont fit preuve Frankenstein le classa au tout premier rang des savants de son époque, et ses travaux le conduisirent à des découvertes dans la biologie, l’électricité, les ultra-sons, les techniques chirurgicales et tout ce qui touche au système nerveux. Mais du fait de son isolement, ses recherches ne furent pas connues de ses contemporains.

C’est ce même isolement, d’ailleurs, qui l’a poussé à tenter des expériences pour remplir une mission qu’il croyait divine mais qui s’est vite révélée d’une nature diabolique.

Traduit dans un style aussi proche que possible de celui employé par Frankenstein, qui écrivait en allemand, les carnets sont accompagnés de nombreux dessins de la main même de l’auteur, ainsi que certains documents d’époque. Il s’en dégage un tableau saisissant, où l’on voit comment un homme, promis aux plus grands succès, doué d’une multiplicité de talents, s’est peu à peu laissé glisser vers un rêve délirant, tissé d’aspirations grandioses et de triomphes professionnels ; ce fut une terrible tragédie, car après une lutte effrayante avec la folie qui l’envahissait, Frankenstein ne put trouver d’issue que dans la mort.

 

Note de Kurgan : Voilà enfin et en « fac-similé autographe » le journal du Dr.Frankenstein !!!

Textes, notes, croquis & dessins de Viktor Frankenstein décryptés par le Rév. Hubert Venables.

Un savoureux (et très respectueux) pastiche/hommage… signé Charles Herridges.

Et un véritable régal pour tout amateur du mythe !

Tout simplement génial !

Alexander Mosley Publications – E.O de 1980.

120 pages – 24,5 x 17 cms – 540 grammes.

Cartonnage éditeur imitation cuir vert + dorures, sous une belle jaquette illustrée.

Le papier (de grande qualité) imite de façon fort agréable des bords de pages jaunis, et l’ouvrage est très richement illustré par de (très) nombreux (et superbes) dessins, croquis et reproductions.

Deux exemplaires en stock.

Quelques tous petits « défauts » (du genre minuscules (et inévitables) traces de manipulation(s) et/ou stockage sur la jaquette… voire un nom/une date (discrètement) manuscrite au haut de la page de garde), mais vraiment trois fois rien. Ces 2 ouvrages sont en excellent état et ne demandent qu’à rejoindre vos laboratoires !   

>>> 10 €uros. / Vendus ! Temporairement indisponible. 

 

Frankie-01.JPG

Frankie-02.JPG

Ailleurs = entre 8/9 et 15/20 €uros sur la plupart des sites sérieux (abebooks, livre-rare-book.com, marelibri, ebay, etc.) et auprès des confrères sérieux… une fois que, comme d’habitude, on a fait abstraction des « cramés » et autres voleurs patentés qui n’hésitent pas à afficher du 25, du 32 ou même du 38 €uros !?!???!! 

Frankie-04.JPG

Frankie-05.JPGFrankie-06.JPG

374538875.JPG

Frankie-10.JPG

Frankie-11.JPG

Frankie-12.JPG

Frankie-13.JPG

08/07/2013

Collectors Showcase

 

Envie de savoir à quoi ressemblait la couverture du quatrième Amazing Stories de juillet 1926… ou le dernier N° de Captain Future, paru en 1944 ? A la recherche d’un lien menant à un excellent site consacré à Norman Saunders ou d’un blog tout entier dédié aux "créatures imaginaires" ?

Fan de pulps, et ce tant des grands noms d’outre-atlantique (Weird Tales, Astounding, Galaxy, etc.) que des revues françaises et/ou européennes (Fiction, Urania, Satellite,  etc.) ?  

Envie de se délecter de superbes galeries consacrées aux légendes de l’illustration Fantastique ou S.F tels que Virgil Finlay, Richard Powers, ou Pierre Lacombe ?

Désireux de jeter un œil aux "covers" des "paperbacks" de chez Arkham House pour l’année 1946… ou de redécouvrir les superbes illustrations de couv' des "Marabout S.F" des années 70 ? Besoin de vérifier si Edmond Hamilton et Clifford D Simak étaient bien tous deux au sommaire du Fiction N°22, de septembre 1955 ?

Une seule adresse : COLLECTORS SHOWCASE !!! 

 

>>> http://www.collectorshowcase.fr/index.htm  

 

Impossible de se dire fan de S.F et/ou de culture Pulp et de ne pas se mettre à rêver en visitant cette véritable mine d’or ( et de joyaux ) qu’est COLLECTORS SHOWCASE !

Un site ou vous vous retrouverez inévitablement piégé des heures durant, à flâner d’une rubrique à l’autre… sans jamais être rassasié.

Incontournable, titanesque… et magnifique !

 

collectors showcase,pulps,science-fiction,s.f,s.f vintage,couvertures,covers,illustrations,illustrateurs

collectors showcase,pulps,science-fiction,s.f,s.f vintage,couvertures,covers,illustrations,illustrateurs

3311496049.jpg

2294381365.jpg

3258128730.jpg

1128060805.jpg

1850452939.jpg 

04/06/2013

Wanted ! Fiction-Mystère-Galaxie

 

Si vous avez des « FICTION » à vendre ou à échanger…

Faites-nous signe !

 

FICTION-01.jpg

FICTION-02.jpg

FICTION-03.jpg

Et euhsi, en farfouillant dans vos cartons, vous remettez la main

sur des « MYSTÈRE Magazine » ou quelques bons vieux « GALAXIE »…

Idem n’hésitez pas à nous contacter !

 

FICTION-04_MYSTERE+GALAXIE.jpg 

26/05/2013

Né un 26 mai 1913...

 

1578322204.jpg

Peter Cushing

Peter Cushing.png

Cushing-02.jpg

04/04/2013

MAÏK VEGOR / Jacques Coutela

 

Si vous possédez quelques ouvrages signés Maïk Vegor

Ou de tout autre pseudonyme utilisé par Jacques Coutela, (lire ci-dessous pour plus de détails)…

Et que vous désirez vous en séparer (vente, échange…) n'hésitez pas à nous contacter ! 

 

Wanted_Maïk-VEGOR.jpg 

A lire LE CHATEAU SANGLANT et LE RAJAH POURPRE, il ne fait pas de doute qu'il conviendrait de tirer d'un oubli relatif (ou du mépris, ce qui est peut-être pire) les ouvrages de MAIK VEGOR. Très proches du fumetto horrifico-érotique de la même époque (les 70's), avec son lot de femmes fatales désinhibées, cette série fait aussi songer aux derniers films gothiques, italiens ou espagnols, certes moins côtés que les HAMMER de la décennie précédente mais aussi plus sexy et sanguinolents.
MAIK, aristocrate libertine mais aussi savant fou à la recherche de la vie éternelle (dans le premier tome, elle ramène son mari à la vie en sacrifiant horriblement des innocents), est un personnage très fort, qu'on verrait bien incarné par une SOLEDAD MIRANDA au cinéma. Ou par la ROSALBA NERI de LADY FRANKENSTEIN. Il y a du JESS FRANCO dans l’œuvre de MAIK VEGOR. Un soupçon de vulgarité porno soft (l'auteur a aussi signé des ouvrages du genre, les MARYLIN) bizarrement allié à une très belle histoire d'amour fou, une sorte de romantisme noir adapté à l'ère de l'amour libre.

La collection TERRIFIC, sans doute conçue pour modestement concurrencer les ANGOISSE, a aussi publié du MAURICE PERISSET, ce qui n'est pas rien. Elle avait, du moins lors de sa première vie éditoriale, la particularité de comporter de chouettes illustrations intérieures. Ainsi qu'un goût plus prononcé pour le gore que sa consœur du FLEUVE NOIR (même si le sympathique MAX-ANDRE RAYJEAN aimait bien ça aussi). En témoignent les dessins ultra sadiques d'un pourtant médiocre UN MONSTRE VA NAITRE, ou les scènes grand-guignolesques des MAIK. Ainsi dans le premier tome, MAIK ET LE CHATEAU SANGLANT, la belle fait bouillir vivant son amant (pour offrir son squelette à une école d'infirmières !). On peut aussi citer des victimes dévorées par des rats ou des expériences sur des cobayes humains à la limite du Torture Porn (le labo de MAIK est d'ailleurs une ancienne salle de tortures !). Si l'on ajoute une pincée de scatologie, de cannibalisme, d'humour très noir et de (quasi) nécrophilie, on comprendra aisément l'intérêt d'une telle oeuvre pour les lecteurs de SUEURS FROIDES.

MAIK, BATHORY, même combat ? Presque ! Sa cruauté est sans limite, comme l'amour qu'elle voue à son défunt mari. On se demande aussi comment MAIK VEGOR n'est pas réapparue ensuite dans la fameuse collection GORE, qui l'aurait aisément accueillie. Trop de temps avait peut-être passé… encore que des "angoisseurs" comme KURT STEINER, ARNAUD, ANDREVON ou PELOT y commirent pourtant de nouveaux méfaits.

MAIK VEGOR, l'auteur, transcende un peu le style bateau du roman de gare moyen par une langue classique, souvent belle et maîtrisée. Ce qui achève d'en faire une oeuvre à redécouvrir d'urgence.
Qui était MAIK VEGOR ? Selon certaines sources internet, le luciférien JACQUES COUTELA, auteur de romans populaires et d'ouvrages d'occultisme, qui bossa notamment pour le monde du X, et qui finit malheureusement par se suicider. On lira avec intérêt un article sur EZO OCCULT qui en dit long sur l'auteur. Le lien est fait avec MARYLIN VALOJIE, qui était un autre pseudo de MAIK VEGOR, comme nous l'apprenaient LES CAHIERS POUR LA LITTERATURE POPULAIRE N°6 (1986). De là à penser que VEGOR et COUTELA étaient une seule et même personne, il n'y a effectivement qu'un pas. Au fond, cela a moins d'importance que le charme peut-être désuet des MAIK.

 

SUEURS FROIDES

( http://www.sueursfroides.fr/critique/maik-sexy-gothique-seventies-2107 )

 

-----------------------------------------------------------

 

Paru initialement voilà plus de trente ans, "Maïk et le château sanglant" réserve bien des surprises aux amateurs de littérature gothique et d'épouvante qui voudront le découvrir. Surprises garanties…

J'ai découvert cette année ce roman d'épouvante fort intéressant. Il s'agit d'un livre étrange, très loin du politiquement correct. Mes affections surréalistes ont été comblées, et j'arrivais difficilement à m'arracher à la lecture de cet ouvrage insolite.

Le lecteur y découvre Maïk Campbell O' Connor, jeune veuve qui habite dans un château perdu dans la lande écossaise et hanté par le fantôme d'Edouard II. Nerveuse et excentrique, Maïk ne s'encombre pas de scrupules : tout est bon pour parvenir à ses fins. Passionnée par les sciences et obsédée par la vie après la mort, Maïk cherche à ressusciter son mari, Walter, qui vient de mourir alors que le roman débute. Elle parvient à récupérer son cadavre et le dissimule dans une salle souterraine, dans laquelle elle se livre à ses tentatives pour le ramener à la vie. Le tout est expliqué à l'aide de termes scientifiques dont je ne peux évaluer la crédibilité, mais qui ajoutent une touche de bizarrerie au roman. Il serait dommage de trop en dire, sinon que le roman dévoile sa trame sadienne et parfois cauchemardesque sans oublier de recourir à un humour noir qui ne manque pas de piquant. On peut, ici, véritablement parler d'horreur gothique, et il faut saluer la créativité de l'auteur qui parvient à imaginer les développements les plus retors à partir d'une situation classique. Le livre contient plusieurs morceaux d'anthologie. Une réédition serait souhaitable, mais, bien sûr, dans la situation actuelle, ce serait très surprenant…

La collection "Terrific" qui accueillit la première édition de ce roman s'interrompit après la publication de cinq romans consacrés au personnage de Maïk, malgré quatre titres annoncés mais jamais parus, dont le très beau La sorcière aux yeux d'automne et Maïk et le docteur End. Il est permis de le regretter…

Selon mes recherches, le pseudonyme de Maïk Vegor dissimulait en réalité Jacques (Jack) Coutela, occultiste français et représentant de la Wicca International Witchcraft en France, décédé en 1995. Coutela a publié un grand nombre de romans, il semble très complexe de reconstituer sa bibliographie dont même la Bibliothèque Nationale de France n'a pu mettre les pièces du puzzle en place. On sait, en tout cas, que Coutela publia aussi sous l'identité de Marilyn Valojie.

Pour vous donner une idée de son écriture, voici un extrait du roman, non dépourvu d'humour. Dialogue entre Maïk et un homme de main :

 

- Vous êtes une vipère, madame !

- Non, un scorpion. C'est tout aussi venimeux, et ce petit arachnide correspond à mon signe zodiacal. Au fait, quel mois es-tu né ?

- En juillet, sous le cancer…

- Vois-tu ? Nous sommes faits pour nous entendre. Tu es un adorable crustacé aimant la vie publique. Un jour prochain, si tu es bien sage, tout le monde te contemplera. Tu auras une vie publique agréable, je peux te l'assurer.

 

Bonne visite de ce château tortueux…

 

Frédérick Durand

( http://www.coteblogue.ca/articles/les-mondes-etranges-de-maik-vegor/ )

 

------------------------------------------------------------

 

Jacques Coutela a été très prolixe dans l’écriture pour laquelle il avait une grande facilité. Il a écrit d’excellents livres sur l’astrologie, sur les pentacles, il a souvent écrit sous des pseudos comme R. P. Johannès pour "Le manuel pratique de la sorcellerie occitane". Il a aussi écrit des livres sur la magie, sur les OVNI, (eh oui), et beaucoup moins connu il a aussi écrit des romans policiers, et, sous le pseudo de Maryline Valojie :

"La revanche du destin"

"Vengeance sur les chapeaux de roues"

"Mon amour d’Emir"

"Sensuellement vôtre"

"Marilyn et les filles"

"Marilyn hippi"

"La minette à Camille"

Il a écrit aussi sous le nom de Maryline Baker, etc., pas mal de livres érotiques, et pour des revues comme Astro…. Mais aussi pour des revues classées X. Il a connu "Défi" au début des années 70 lorsqu’il écrivait des romans érotiques. Cette société a publié des romans photos dont il écrivait les dialogues. Il a écrit aussi une bande dessinée dite pour adulte : "Marie la Sorcière", éditée en 1985.

Il a été excessivement prolixe dans l’écriture, Il a écrit au moins 300 ouvrages si ce n’est plus en prenant à chaque fois des pseudos différents correspondants à une classification de romans. Lorsque je lui parlais des livres qu’il avait écrits, il en avait tellement écrit ! qu’il ne savait plus du tout où il en était. Il écrivait pour le plaisir de raconter, car il se fichait complètement du devenir financier de ses ouvrages. Il concluait un contrat, il était conscient d’être "roulé" mais affichait un certain fatalisme, car il pensait déjà à autre chose. Sauf sur la fin où il avait eu des velléités de révolte, car il avait de gros problèmes financiers.

Il est facile pour qui connaît son style d’écriture de le reconnaître.

 

Old Mélusine

( http://www.esoblogs.net/3960/petite-mise-au-point-sur-l-ancienne-wicca-francaise-dite-wicca-international-witchcraft/comment-page-1/ )

 

Voir également le blog de Gérard Menoud, en complément du texte de Old Melusine.

> http://menoud.unblog.fr/category/la-wicca/

 

Ne serait-ce que pour les petites anecdotes sur des chef-d’œuvres impérissables façon : "Etudiantes vicieuses pour vendanges juteuses".  

  

jacques coutela,maïk vegor,collection terrific,marilyn valojie,maryline baker,le petit grimoire,wicca,wicca international witchcraft,sorcellerie,luciférianisme

 

---------------------------------------------

 

Sur ce blogue, j’ai eu l’occasion de parler à quelques reprises d’un auteur étonnant (et méconnu) : Marilyn Valojie (1925-1995), alias Marilyn Baker, Marco, Maïk Vegor et peut-être encore quelques d’autres (Cona Rankin ?). De son vrai nom Jack Coutela, l’ex-dirigeant de la Wicca International Witchcraft est mort dans des circonstances tragiques après avoir mené une existence singulière, laissant derrière lui une œuvre hétéroclite et difficile à circonscrire. S’y côtoient romans fantastiques et d’épouvante, polars, romans historiques, récits sentimentaux, écrits ésotériques, bandes dessinées, etc. Ces livres ont souvent été publiés par des éditeurs éphémères (Monnet, Odepi…) dans des collections tout aussi éphémères (Terrific, Magie/Sorcellerie…). S’il écrivait sans cesse, semble-t-il, Coutela ne connut jamais la fortune grâce à ses écrits. Pourtant, son style est aisément reconnaissable par certaines constantes, notamment une obsession pour les héroïnes dont le nom commence par la lettre M (Maïk, Mic, Marghrete, Marilyn, Maryse, Marie et ainsi de suite). 

À la lecture des cinq romans qui forment le cycle consacré au personnage de Maïk, il est permis de regretter que les romans d’angoisse de cet auteur n’aient pas connu un plus grand retentissement. Selon Bernard Joubert (Dictionnaire des livres et journaux interdits), la Commission de surveillance française demanda, sans l’obtenir, la triple interdiction de certains volumes de la série pour les motifs suivants : "recherche constante de l’horreur", "illustrations malsaines" et même (mon favori !) "récits de supplices atroces et compliqués" !

Je me demande ce que sont devenues les archives de cet auteur, archives qui contiennent probablement des manuscrits inédits (le cycle consacré au personnage de Maïk n’a pas été publié dans son intégralité, par exemple). 

Les rééditions des œuvres de J. Coutela sont rares, comme on s’en doute.

Toutefois, cette année, l’un des romans signés Marilyn Valojie a eu cet honneur, j'ai nommé : "Pour le bonheur de Maryse". La réédition est parue en mai dernier dans la collection "Le Cercle Poche", qui réunit des romans érotiques d’une grande variété. Cet étonnant récit n’est certes pas destiné au grand public, ne serait-ce que par son sujet : la clystérophilie, autrement dit l’émoi érotique produit par les lavements !

On reconnaît ici la "patte" de l’auteur, habitué des narrations au "je". C’est un conteur habile qui sait garder le lecteur en alerte grâce à un style à la fois simple et fluide. Malgré les paraphilies abordées, il parvient – à mon avis – à éviter de sombrer dans le scabreux. Évidemment, c’est une question de point de vue, et je n’ai aucune peine à imaginer les cris scandalisés que pourraient pousser certains lecteurs en découvrant cet ouvrage.

Le roman baigne dans une atmosphère joviale qui fait écho au titre. La narratrice, Maryse, recherche avant tout l’épanouissement en compagnie d’amis qui ne jugent pas ses singularités, et le roman se permet quelques réflexions au sujet du conformisme sans pour autant donner dans le didactisme ou la propagande. Une fois terminé, l’ouvrage laisse une impression d’hédonisme heureux, surtout qu’il emploie par moments un certain humour et qu’il pose un regard affectueux sur les différents personnages qui le peuplent, des personnages bienveillants et attentifs les uns envers les autres…  

Ci-dessous, une revue ésotérique dirigée par Miss Valojie :

 

Miss Valojie - petit grimoire 3.jpg 

À présent, ce qu’il faudrait rééditer, hormis les Maïk Vegor, c’est la longue saga consacrée au personnage de Marilyn (7 tomes), laquelle se concluait par un métissage de fantastique et d’érotisme : Marilyn et les filles. Un huitième volume (Marilyn en croisière) fut annoncé par l’éditeur (Polyéditions), mais ne parut jamais. Poussait-il plus loin l’exploration d’une "littérature sorcière" ?

 

Frédérick Durand

( http://frederickdurand.blogspot.fr/2011/12/pour-le-bonheur-de-maryse-ou-le-curieux.html )

10/03/2013

Morgane et ses Nymphes

 

 

Film > Morgane et ses Nymphes

 

Musique > BLOOD CEREMONY : Master of Confusion

 

morgane et ses nymphes,blood ceremony

http://cinephiliquement-votre.blogspot.fr/2010/01/morgane-et-ses-nymphes.html?zx=98d51f38149f643e

15/12/2012

Jean Rollin

 

Rollin-03_1998_S-Burlot.jpg

Jean Rollin

 

( 3 novembre 1938 – 15 décembre 2010 ) 

 

 

>>> http://www.nanarland.com/acteurs/acteur-jeanrollin-jean-rollin.html

>>> http://requiemforjeanrollin.blogspot.fr/

>>> http://museedesvampires.free.fr/vampires/jean.html

>>> http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Rollin